Humour !!

                                                                                                                                                     

 

 

 

 

 

  "La pétanque c'est comme la vie, le bonheur est à l'intérieur".

 

 

 

 


 

 

 

La pétanque c'est comme une boîte de chocolats : on sait jamais sur quoi on va tomber !

Tirer "un blanc" c'est comme aller au resto mais sans manger !

Mieux vaut perdre avec dignité que vaincre avec malhonneteté !

Quel plaisir de jouer, quel plaisir encore plus grand de bien jouer !

La chance va plus loin que les grands bras !

Toutes les prétentions, toutes les joies, toutes les déceptions naissent, se rassemblent et meurent autour d'un vulgaire bouchon de buis que six hommes regardent comme le saint-sacrement.                                                                                                 

Observer, pointer, tirer, garder son sang-froid, en un mot : ne pas perdre la boule.

La défaite est novatrice, la victoire est conservatrice.

On peut mourir d'amour pour les boules comme on peut être sauvés par elles.

Ce que je pense de la pétanque ? Eh, bien, c'est simple : je n'en pense rien !! c'est le plus précieux avantage de cet exercice : il permet, dans les beaux jours d'été, de ne pas penser à l'hiver.

Si tu tires comme une "tache", le diamètre ni changera rien !!

La pétanque, un sport et un loisir pour tous, bon pour la santé physique et psychique.                                             

 


 

Perdre n'est un déshonneur, le seul déshonneur est de ne pas savoir perdre !        

Gagner et perdre sont temporaires, l'amitié est permanente.

Ce n'est pas parce qu'on vieillit qu'on ne joue plus, c'est parce qu'on ne joue plus que l'on vieillit !

"il n'y a point de rhumatismes et d'autres maux semblables que l'on ne puisse prévenir par ce jeu; il est propre à tous âges, depuis la plus tendre enfance jusqu'à la vieillesse" (Rabelais)

Il est des victoires qui exaltent, d'autres qui abâtardissent. Des défaites qui assassinent, d'autres qui réveillent. (A.de Saint-Exupéry)

Victoire...Défaite...Ces mots n'ont point de sens. La vie est au-dessous de ces images, et déjà prépare de nouvelles images. Une victoire affaiblit un peuple, une défaite en réveille un autre. (A.de Saint-Exupéry)

Il nous reste la fierté d'avoir inventé ce jeu pacifique, qui en faisant le tour du monde, travaille modestement, mais sûrement, pour le rapprochement des peuples, c'est à dire LA PAIX. (M.Pagnol)

"Té, Marius, tire-la moi cette boule, elle gêne ma trajectoire". "O pechère, je l'ai manquée".

"Le lancement du poids, c'est la pétanque des costauds" (Ph.Geluck)

Que l'on soit champion du monde de football ou champion de pétanque de son quartier, tous les grands sportifs vous le diront : l'important C'EST DE PARTICIPER !

Pour gagner, il faut risquer de perdre !

 

L'important est de tirer une leçon de chaque échec.                                                                                                            

Zéro-douze tu n'as pas gagné, c'est treize qui gagne !

                                                                        

 


 

Un peu d'art : n'est-ce pas artistique tout ça ? Voici une pyramide où sont présentées 143 boules de pétanque et des vraies sachant que le poids moyen est de 710g, faites le calcul.....